Un régal

Ce matin je me surpris à adorer un voyage qui reste un « banal » TER le reste du temps. Pas que je n’aime pas d’habitude, j’adore mon métier, mais ce matin c’était particulier.
Le contexte : un A/R Redon>Rennes, sans contrôleur au retour pour revenir à Redon (EAS), une température qui avoisine les -1°C au lever du soleil.

20120115-170221.jpg

Et sur ce fameux retour un seul arrêt à mi-parcours, de quoi avoir le temps d’apprécier le voyage. Le soleil se lève à peine en ce dimanche matin, la lumière presque surréaliste qui se découpe autour des arbres surplombant les collines avoisinantes, les champs emplis de blanc dû au verglas, qui rendent en fait le vert très clair. Le ciel se partage en deux zones, une d’un bleu nuit majestueux qui abrite la lune, et l’autre virant à l’orange et cache le soleil dont on devine qu’il ne tardera plus à se lever. Pour clore ce merveilleux spectacle qui s’offre à moi, je distingue des silhouettes, celles de petites biches venant flairer l’odeur matinale de la rosée.

20120115-170245.jpg

Les maisons de PN (Passage à Niveau) et les petites gares déchirent fièrement ce paysage, comme autant de témoins de la « grande époque » du ferroviaire. Cette ligne est une des plus belles de celles que j’ai à parcourir et en ce dimanche matin calme, dans l’ambiance feutrée de notre train, je prends pour la première fois un plaisir unique à conduire.

20120115-170239.jpg

Publicités