Comment le chemin de fer apprend de ses erreurs

Le chemin de fer français est un des plus pointus au monde. Il s’est construit autour de plusieurs compagnies, rassemblées par la suite pour former la SNCF. Cette entreprise qui jusqu’à il y a peu représentait à elle seule le ferroviaire français, a su apprendre de ses erreurs.

Dans les vidéos suivantes vous allez pouvoir découvrir comment un terrible accident est arrivé en 1988, à la gare de Lyon à Paris. Je ne vais pas m’étaler sur les détails techniques et règlementaires longs à expliquer et incompréhensible pour la plupart d’entre vous, mais sachez que si aujourd’hui un problème similaire devait arriver sur une rame (il arrive d’ailleurs tous les jours que des signaux d’alarmes soient tirés inopinément, et sans conséquences sur la sécurité), il ne pourrait en aucun cas aboutir à de telles conséquences.

La raison ? La SNCF a appris de ses erreurs et à travers le processus de REX (Retours d’EXpériences), a mis des gardes fous, pour éviter la reproduction d’une séries d’événements engendrant une catastrophe. Ceci est valable pour l’ensemble des accidents du réseau. Ce processus est interne à l’entreprise, tous les « nouveaux entrants » n’y ont pas recours, ou si elles l’ont ne le diffuse pas comme à la SNCF. La base actuelle de connaissance est partagée par tout le monde, les apprentissages futurs, le seront au sein de chaque entreprise concurrente, avec les risques inhérents à ce changement radical de parler de ses erreurs (ou de ne pas en parler plutôt…).

Advertisements