Cheminots le film

« Un train entre en gare de La Ciotat. Les images historiques des Frères Lumière révèlent une évidence : le train met la société en mouvement. Elles ouvrent un voyage dans l’univers des cheminots d’aujourd’hui.

Au fil des rencontres, en découvrant leur travail quotidien, apparaît le fonctionnement de cette entreprise de service public. Depuis sa création, le chemin de fer a fédéré des métiers différents. Une communauté s’est construite autour d’une culture du travail et de la solidarité. Aujourd’hui, l’heure est à l’ouverture à la concurrence. Le réseau et les services sont séparés, les métiers cloisonnés. Les cheminots se sentent de plus en plus isolés. Le bouleversement est profond. Le sens même du travail et son efficacité sont remis en cause. Au-delà des cheminots, l’ensemble de la société est touchée.
Tout au long du voyage, le cinéma et la mémoire éclairent le temps présent: Ken Loach, le réalisateur de The Navigators, observe que ce même mouvement a mené la privatisation du chemin de fer anglais à sa faillite, sociale et financière; Le Grand Résistant Raymond Aubrac en appelle à l’opinion publique et à son information. Ce mouvement de libéralisation remet en cause les fondements mêmes de notre modèle républicain. »

En suivant les personnels de la SNCF au plus près de leur activité, en les écoutant avec attention commenter le sens de leur mission et réfléchir à haute voix sur les transformations qui se jouent aujourd’hui à l’intérieur de l’entreprise, les réalisateurs posent la question du sens du travail et du lien entre le « train » et la société.

A travers un voyage inédit dans les différents sites ferroviaires de Provence-Côte d’Azur et en filigrane des nombreux témoignages de tous les métiers en jeu, se dessine une évidence : les valeurs qui fondent l’entreprise de service public depuis toujours sont aujourd’hui confrontées à une nouvelle organisation du travail. La solidarité cède la place à l’isolement, la communauté à la division. Alors que la culture managériale se substitue à la culture cheminote, que devient le rapport au travail ? Comment les cheminots vivent-ils ces bouleversements profonds ? Le train continue-t-il de structurer le territoire et l’espace social ?

Autant de questions, nourries des réflexions du cinéaste Ken Loach et du grand résistant Raymond Aubrac, auxquelles les déclarations des cheminots, précises et fouillées, captées dans leur vérité et leur humanité apportent un éclairage primordial pour qui veut décrypter les transformations que subit actuellement le monde du travail.

Tout savoir sur le film a cette adresse : http://www.shellac-altern.org/fiches-films/180-cheminots

Publicités